Humeurs

L’arrêt du tabac

On se dit toujours faudrait le faire, je devrais m’arrêter ça devrait pas être si compliqué !! Je lai déjà fait, et plus plusieurs fois même …

End of smoking

Le premier arrêt, c’était il y a 16 ans quand j’ai appris que j’étais enceinte, à cette époque j’étais une toute petite fumeuse. Le temps passe tellement vite, j’ai commencé par pur bêtise vers l’âge de 20 ans à fumer ; un peu pour cacher une timidité, un peu pour faire comme les autres bref : c’est on jamais pourquoi on commence …

On dit souvent qu’il faut plusieurs tentative d’arrêt surement parce qu’arrêter sans comprendre le processus de cette drogue c’est vouer à l’échec. Donc depuis 16 ans il y a eu des périodes sans cigarette de quelques mois ou un peu plus. Mais soyons honnêtes j’étais une fumeuse.

J’ai tout entend

J’ai donc maturé intérieurement l’envie profonde d’un arrêt définitif de cigarette. Ma première réflexion c’était pourquoi arrêter ben parce que j’ai peur de la maladie ou parce que je perds du souffle ou parce que ça sent mauvais ou encore par ce qu’on me harcèle à la maison d’arrêter … Alors vous pouvez rayer toutes ces suppositions !!! La seule vrai raison qui a éveillé l’envie de l’arrêt de la cigarette «  c’est la recherche de la bonne cigarette » Bizarre !!! je m’explique : au cours de ma vie de fumeuse il y a eu quelques excellente cigarette. On se dit c’est celle après le déjeuner ou celle avec le café  alors des fois je mangeais ou bout de fromage ou autre en me disant après ma cigarette sera excellente mais c’était à chaque fois l’échec. Pire certaine cigarette  je ne me rendais même pas compte que je la fumai …u au sujet de la cigarette : mais pourtant tu as commencé tard tu n’es pas vraiment intoxiqué ou l’arrêt c’est une question de volonté ( ça c’est les non fumeur en général ) tu as arrêté pourquoi tu as repris ??? ou pourquoi tu veux arrêter ?? !!!! Les pourquoi les comment les quand c’est pas l’important !! L’important c’est de comprendre que c’est réellement une drogue et que non ce n’est pas qu’une question de volonté.

J’ai donc pris mon courage à deux mains  et j’ai pris un rendez vous chez un hypnothérapeuthe qu’on m’a conseillé deux mois d’attente ça vous aide ou pas … pour le coup ça m’a aidé a maturer mon envie. J’ai décidé que je prenais cette décision pour moi que la bonne cigarette n’étais qu’une illusion et que je devais passer à autre chose. Ce que le thérapeuthe m’a confirmé en me disant : «  quel produit se vendrait avec l’étiquette si vous me consommez je peux vous tuer » franchement à méditer par tous les fumeurs. Il aussi prit le temps de m’expliquer quelle drogue était la cigarette.

Et là ça fait 2 mois que j’ai arrêter avec la profonde conviction que c’est la dernière fois que j’arrête que plus jamais je ne replongerai. Parce que je sais que juste un tout petit écart me serait fatal et que je retomberai aussi vite que le souffle du vent. Non pas que je sois devin sur mon avenir et je sais que certain diront «  tu as déjà arrêter c’est bien mais pour combien de temps tu peux pas savoir » je crois quand même qu’ily a des moment ou nos convictions nous portent au-delà de nos espoirs…

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lelevier |
Baby-sitter pour Mariages. |
Vanillebox |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hattila
| Peripeties d'une futur...
| Bonne nouvelle -2-