Non classé

L’ail et ses bienfaits

Alors vous allez tout de suite crier au secours car l’ail c’est vrai ça donne pas  trop envie mais bon pour l’haleine suffit de pas faire d’excès!!!!

Nous retrouvons souvent l’ail dans nos assiettes. Plus on descend dans les régions du sud de la France et, plus ce condiment se glisse dans nos rôtis nos salades etc… Pour une fille du sud !! j’avoue je suis pas fane de la gousse d’ail dans ma tranche de rôti et ma cuisine manque souvent de ce condiments !!! mais il y a que les imbecile qui changent pas d’avis !! pas vrai ???

Si l’ail rentre dans la préparation de nombre de nos plats, il est aussi un remède naturel à bien des maux.

Il est utilisé depuis 5 000 ans. On a retrouvé des gousses d’ail en argile datant de 3750 ans avant J.-C. Et pour la petite histoire il parait qu’Hérodote rapporte que le premier conflit social de l’histoire de l’humanité fut provoqué par la ration d’ail supprimée aux ouvriers égyptiens construisant la pyramide de Cheops. Je vous raconte même pas ce que j’ai pu lire sur les test de fertilité qui se pratiquait au mayen âge avec les gousse d’ail !!! beurk !!!!

 

Il existe une trentaine de variétés différentes identifiées soit par leur taille, soit par leur couleur ou encore selon leur goût. .On parlera fréquemment d’ail blanc aux gros bulbes cultivé en automne et d’ail rose pour celui du printemps à la saveur plutôt douce et légèrement sucrée. Sans oublier les variétés sauvages, savoureuses et souvent très parfumées comme l’ail des ours aux nombreuses propriétés, l’ail rocambole, ou encore l’ail violet.

 

L’ail est un aliment très peu calorique et il aide notre organisme à lutter contre les germes pathogènes. C’est un excellent antiseptique et antioxydant. Il contient également  une quantité impressionnante de vitamines et de sels minéraux.

Des recherches scientifiques lui ont attribué des vertus dans la prévention des risques de crises cardiaques, car sa richesse en antioxydant entraverait l’évolution du vieillissement des artères qui se rigidifient avec l’âge et entrave la circulation sanguine. Il donne également de bons résultats dans le domaine de la cancérologie, car il aurait une action anti tumorale. En consommant au moins 6 gousses d’ail par semaine, on ferait baisser de 30 % le risque de cancer colorectal et de 50 % celui de l’estomac.

Après toutes ces bonnes nouvelles sur l’ail, reste plus qu’a trouver des recettes avec de l’ail et me familiariser un peu plus avec lui ….

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lelevier |
Baby-sitter pour Mariages. |
Vanillebox |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hattila
| Peripeties d'une futur...
| Bonne nouvelle -2-