Vie de famille

Et voilà une nouvelle Année

Voilà les fêtes de Noel sont bien finies !!! Ma petite puce a repris le chemin de l’école ce matin …

J’ai pu voir sur la toile des décorations fabuleuse et des recettes savoureuse pour ces moments de fêtes et de réjouissa

Et voilà une nouvelle Année  dans Vie de famille une-fete-sous-contrainte-n-en-est-plus-une_reference-300x192

nce. J’ai lu aussi quelques post sur les difficultés que l’on trouve lors des fêtes de famille. C’est une dualité à l’époque de Noel entre un flux de bonne intentions de moment de partage et de plaisir de se retrouver en famille et le poids de se retrouver piéger dans des moments que l’on ne choisit pas forcément. C’est un moment ou bien souvent la famille se déchaine aussi avec son lot de contraintes au nom de la famille.Tout à coup une petite phrase me résonne dans la tête  » ma liberté s’arrête là ou commence la tienne « 

Nous sommes dans une société en perpétuelle mouvement et la cellule familiale subit des changements aussi. Je lis pas mal de bouquin sur le fonctionnement de la famille en ce moment et je remets beaucoup en question les shémas familiaux pour arriver à construire le mien. C’est une expérience enrichissante mais aussi parfois douloureuse. On se rend compte que bien souvent derrière un cadeau fait ou non fait au sein de la famille c’est très lourd de sens. Que les fêtes de famille sont un tableau de pouvoir ou de soumission suivant notre place au sein de notre famille et qu’il est  difficile de changer sa position.Je reste perplexe devant la force que l’on peut employer à essayer de faire en sorte que rien ne change au fil des années au sein des familles. Combien l’arrivée d’un nouveau dans la famille peut déstabiliser l’ordre établit et combien on peut lui montrer qu’il doit se soumettre à l’ordre établit et que si il ne rentre pas à l’endroit qui lui est prévu par la communauté il peut être rejeté avec violence. Dan

s ces instants, il n’est pas question réellement de sentiments d’affection mais je trouve que c’est bien souvent une histoire de domination sur l’autre. C’est finalement compliqué car l’acte d’amour sans en attendre de retour est une action qui finalement est très compliqué à réalise

r et on attend bien trop souvent un retour qui nous semble être, celui qui doit être. Malheureusement nous n’avons pas toujours to
On devrait finalement tous à un moment de notre vie prendre le temps de réfléchir sur qui on est,  et comprendre nos propres réactions et savoir pourquoi on a certaines réactions et à qui, à parler l’acte de l’autre. A nous? en tant qu’adulte? ou à l’enfant que nous avons été ? Ou à une de nos blessures? us les même codes et parfois on commet un impair face à l’autre seulement par ce qu’on n’est pas sur les même codes et pas parce qu’on a voulu blesser.

Mais, cette prise de conscience et je le reconnais difficile et c’est un long chemin car il faut commencer par comprendre et puis appliquer et laisser tomber les rancoeurs que l’on peut accumuler et les blessures pour arriver a avoir un attitude juste envers l’autre. Mais lorsqu’on n’y arrive c’est aussi un moment d’apaisement.

 

 

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lelevier |
Baby-sitter pour Mariages. |
Vanillebox |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hattila
| Peripeties d'une futur...
| Bonne nouvelle -2-